Escadron BRAVO & Cie

Escadron BRAVO & Cie

Guerre froide

Guerre froide, la tête froide  créé septembre 2010(en Word)

A la lumière d'évènements récents tel que l'indépendance du Kosovo ou les évènements de Géorgie, on pourrait se poser la question suivante: la Russie souhaite-t-elle un retour à la guerre froide ?

Il est en effet fréquent de constater que la Russie d'aujourd'hui adopte encore des attitudes dignes de l'ex Union Soviétique.

La situation actuelle porte-t-elle les germes d'une confrontation directe ou indirecte entre les deux blocs qui se faisaient face à l'époque où nous en étions un des maillons ?

 Ci-dessous quelques éléments issus de mes observations personnelles des événements et qui pourront peut-être vous permettre d'apporter des réponses aux questions posées plus haut.

 

Economiquement : la Russie est très dépendante de l'économie occidentale et des grands pays émergents.

Elle produit des matières premières dont le pétrole et le gaz et est fortement liée au nivaux des cours mondiaux de celles-ci.

Une des conséquences de ces afflux en devises faciles est que le tissu industriel Russe est en retard(1) et aurait besoin d'investissements massifs de manière à augmenter son PIB.(2)

La demande intérieure est encore faible et les biens de consommation sont souvent importés et donc chers. La crise actuelle fait des ravages dans toutes les couches de la population. (3)

De grand pays comme l'Ukraine ne sont plus dans le giron russe et cela affaibli son économie.

Politiquement : La zone d'influence de la Russie c'est fortement réduite après la fin de l'ère soviétique, nombre d'anciens satellites se sont rapprochés de l'occident et font parfois aussi partie de l'union européenne et de l'OTAN. La Russie qui cherche à se faire respecter sur le plan mondial n'hésite pas à s'afficher aux côtés de gouvernements socialistes tels que le Venezuela producteur de pétrole et ouvertement opposé aux Etats-Unis. (L'arme énergétique étant utilisée comme moyen de pression politique)

Militairement : l'armée russe héritière de l'armée rouge qui constituait l'épine dorsale du Pacte de Varsovie qui nous semblait invincible est dans un état d'obsolescence évident.  Les Russes veulent la moderniser sans s'appuyer sur un complexe militaro-industriel dépassé, les premiers bénéficiaires sont les israéliens qui ont placé 50 de leur drones HUNTER(4). L'arsenal nucléaire et chimique vieillissant est semble-t-il, toujours en état mais des risques existent de voir certains armements détournés.

Conclusion provisoire :

Une confrontation directe semble peu envisageable, mais chacun cherche à placer ses pions.

Une pression sur l'offre énergétique est probable mais il s'agit pour la Russie d'une arme à double tranchant. Il serait judicieux que la manne pétrolière soit réinjectée dans la modernisation du tissu industriel car cette ressource ne sera pas éternelle. Des décennies de communisme ont laissé des traces (5) mais les occidentaux commencent à comprendre l'intérêt d'aider la Russie.

Une coopération militaire avec l'OTAN commence à prendre forme, découlant de la nouvelle donne aux USA.  

Une Europe unie de l'Atlantique à l'Oural (6)? Pourquoi  pas !

 

(1)Les experts estiment que le niveau technologique de la Russie reste celui des années '80.

(2)Produit Intérieur Brut est un indicateur économique qui mesure le niveau de production d'un pays (biens et services)

(3)Beaucoup de russes ont contractés des crédits en US$ et en subissent les fluctuations de cours.

(4)Le conflit en Géorgie a vu les russes très impressionnés par l'efficacité de ces engins utilisés par les géorgiens.

(5)Le président Medvedev a tenu récemment des propos très durs à l'égard de l'état de la Russie.

(6)Charles de Gaulle.

A suivre : La Chine éternelle ?                                        septembre 2010      CENIER Maurice



02/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 183 autres membres