Escadron BRAVO & Cie

Escadron BRAVO & Cie

A toutes jupes levées !

                                                                En Word

J’ai oublié le nom de cet  FTX ou alors c’était «Cross Country» toujours est-il que ce jour-là nous rejoignons une rive de la WESER dans le but d’en effectuer le franchissement à l’aide des jupes de flottaison dont sont équipés tous nos CVR-T à l’époque.

Le long de cette petite route longeant le cours d’eau, les véhicules de l’escadron en état de « prendre un bain » sont en cours de préparation par leur équipage.

Avec Claude et Francis je me mets à l’ouvrage mais en relevant le lourd cadre nous constatons qu’il nous manque les câbles croisés de devant qui limitent l’extension du dispositif.

Je dois bien admettre  que j’avais minimisé ce « détail » et  je tente de réfléchir à toute vitesse sur les risques que cela comporte.

Les câbles jouent en effet un rôle non négligeable en empêchant une déformation excessive de la fragile membrane  sous la pression exercée par l’eau.

 

Mais tout s’enchaîne car devant nous, le dernier SPARTAN du  peloton voltigeur fait mouvement vers la berge.

Je ne dis toujours rien mais un doute affreux m’étreint pendant que le Bravo 75 essaie de traverser la rivière ne parvenant qu’à remonter le courant du mauvais côté de celle-ci.

Malgré beaucoup d’efforts le SPARTAN ne peut que reprendre contact avec la berge pour effectuer une nouvelle tentative ce qui a pour effet d’agacer Yves, debout à l’avant guidant son chauffeur.

 

Le véhicule emprunte à nouveau la direction de l’eau mais tout à coup les gestes se font plus secs et le chauffeur les interprète en augmentant la vitesse.

Le véhicule entre dans la rivière de plusieurs mètres mais au contact violent de l’élément liquide, la jupe se déchire et le véhicule coule.

Heureusement à cet endroit il touche vite le fond laissant encore apparaître un morceau de sa jupe de flottaison permettant à tout l’équipage de se mettre en sécurité sur le Zodiac du génie.

 

Aussitôt après, le commandement décide de l’annulation de l’exercice de navigation mettant sans le savoir fin à mes appréhensions car je suis certain que nous devons à cet incident de ne pas avoir coulé avec notre SCORPION ce jour-là.

 

Ces exercices de navigation se déroulaient rarement sans qu’aucune anecdote n’en résulte, mais heureusement sans jamais faire de victimes.

CENIER Maurice 25/07/2015

 



26/09/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 183 autres membres